mardi 14 septembre 2010

24 h chrono...

Je vous invite pour une journée à l'orphelinat gouvernemental de Phnom Phen.

5h30, Kien Kleang se réveille. Les enfants petit déjeunent d'une soupe de riz, les repas sont toujours pris à une vitesse impressionnante, mais précisons qu'ils ne sont composés que d'un seul plat identique tous les jours ce qui rend l'opération plus rapide et moins festive.
A 6 h c'est déjà l'effervescence, chacun range et nettoie son dortoir, fait sa lessive, puis chaque groupe est assignée à une tâche planifiée par le directeur : nettoyage de l'espace commun, arrachage des herbes, préparation du repas.

(même les plus jeunes font leur lessive à la main)

Les enfants sont répartis par groupe, 7 au total pour 130 jeunes, les groupes ne sont pas mixtes, mais les âges sont mêlés pour faciliter la prise en charge des plus jeunes par les grands. En période scolaire, les cours commencent à 6h30 ils sont organisés sur une demi journée, matin ou après midi, en alternance sur un mois. Durant les vacances, de juillet à fin septembre (période de la mousson rendant les déplacements compliqués) certains ont des leçons particulières, d'anglais ou de ...yoga, d autres pas. Difficile de comprendre exactement comment cela fonctionne. Qui y a droit ? Qui n'y a pas droit ? Je soupçonne l'humeur du directeur de servir d'indicateur sur le choix des heureux élus. Dans la matinée, après les obligations, les jeunes se rendent soit à la bibliothèque, soit à la salle de jeux, soit pour certains veinards (voir plus haut) en cours ou en salle d'informatique (ouverte de façon aléatoire quelques heures par semaine).


(Chany et Chana aiment toujours autant jouer aux cartes)

Une salle de couture est aménagée et les jeunes viennent tailler, assembler, coudre, des vêtements, ils seront gardé pour eux, ou vendus. Cet atelier, attenant à l'ancienne chapelle est un endroit paisible où les filles se retrouvent et travaillent encadrées par une professeur.

(Sophoung est une familière de l'atelier)

Bizarrement ce lieu est fermé le week end, moment où les jeunes sont désoeuvrés sans aucun responsable sur place. Directeur, sous directeur, secrétaire, du vendredi midi au lundi matin, désertent les lieux.
A 11h c'est le déjeuner, de grosses gamelles de riz et de légumes bouillis, quelques maigres morceaux de porc ou de poisson (de façon exceptionnelle du poulet ou des oeufs) sont mises à disposition.


Les jeunes viennent se servir, en utilisant des casseroles pour apporter à leur groupe.
Les filles et les garçons ne mangent jamais ensemble. Ils s'éparpillent dans la cour, et en 5mn le repas est terminé.



C'est ensuite l'heure du feuilleton télé coréen, véritable institution, il réunit autour des quelques télés de l'orphelinat les grands et les petits.

En début d'après midi, quelques plus grands ( voir toujours au dessus ) ont une heure de cours d'anglais, les autres bien souvent font le prof de kmer pour les plus jeunes.
Puis c'est la sieste, ces enfants sont en constant manque de sommeil, chaleur, insectes, quand ce n'est pas souris ou rat, absence totale d'intimité...leur sommeil n'est jamais vraiment réparateur. Le repos de l'après midi est nécessaire. Ils ont la faculté de s'endormir n'importe où, dans n'importe quelle position.



En fin d'après midi, les enfants vaquent à leurs occupations, toilette, discussion, jeux, temps suspendu, où chacun souffle un peu en parenthèse de cette constante promiscuité.

(de drôles d'oiseaux dans les arbres à la recherche d'un petit fruit vert dont la chair ressemble à celle de la figue)




avant le repas du soir pris à 17h 30, uniquement composé de riz.

A 21 h environ c'est l'heure du coucher, 5 ou 6 grands garçons assurent la surveillance de l'orphelinat à tour de rôle, se répartissant sur les différents bancs de la cour.
La nuit chaude et bruyante, peuplée de chuchotis et de bruissements, ne sera pas bien longue...















































4 commentaires:

  1. Merci pour ses 24 heures passées dans l'orphelinat... on se rend mieux compte de leur quotidien... j'ai reconnu une tête familière ! rien de tel pour décompresser et remettre les choses à leur place.... nous sommes décidemment vraiment privilégiés en comparaison d'eux...
    Milles mercis Marie !
    Babeth

    RépondreSupprimer
  2. Pour les curieuses et curieux qui veulent en savoir davantage, il me semble (car j'ai repéré l'orphelinat d'après l'image que j'en ai gardé, mais errare humanum est) que le bâtiment principal en forme de bout de fourchette à deux branches est Kien Kleang. Ouvrez Google Earth et faites une recherche sur :
    11°35'52.60" N
    104°55'24.37" E
    Vous n'êtes pas sur place, comme Marie-odile, mais vous vous en êtes bien approché !!!
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  3. Super Yannick, j'y suis !!! Très bonne idée et merci pour les infos.

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement c'est bien ça, tu es juste à la bonne place...pas d'erreur.
    Bises à tous

    RépondreSupprimer